J'ai une amie qui me dit qu'il faut demander ce que tu veux et savoir ce que tu veux sinon tu ne peux pas l'obtenir. En un sens je suis assez d'accord avec elle. Mais l'originalité ici se place dans le fait que la démarche va beaucoup plus loin, elle me dit qu'il faut faire des demandes claires à l'univers qui ensuite te les exauce. Je me dis  que c'est comme avec Dieu, pour ceux qui y croient. 

La scène se passe donc un dimanche. Après un bon repas, quelques verres, on est indolents. Le hamac te tend les bras, tu t'y affaisses avec le plus grand plaisir. De l'autre côté de la table, il y a ce type que tu ne connaissais pas il y a quelques heures. Un ami de mon amie. Il écrit scupuleusement une lettre de demande à l'univers. Il y met tout ce qu'il souhaite pour sa vie, pour qu'elle le remplisse de la plus gande joie possible. Il demande bien sûr l'amour. 

Moi, à côté je me demande si j'ai envie de demander, je ne sais même pas si j'ai envie de souhaiter si ardemment quelquechose. Ce qui finalement reviendrait à prévoir et programmer la suite. J'ai envie d'être surprise. Mais bien sûr je trouve le temps un peu long. 

Je médite donc l'intérêt d'une demande à l'univers tout en me disant que je suis vraiment bien là, dans ce hamac, avec le vent qui me caresse doucement et  la belle lumière qui descend. 

Qu'aurais-je à y mettre dans cette lettre ? Vivre cette belle histoire, cette "putain de belle histoire" que je cherche sans chercher, que j'attends sans attendre, que j'espère ? Je n'ose pas préciser ses contours, de peur de la brider, je veux laisser entrer le souffle de la nouveauté.

http://grooveshark.com/s/Joker+live/4QsPLT?src=5

DSC_0278 (Copier)